Glissement de terrain

Vendredi 28 février :

Si on a bientôt fini d'empierrer la plateforme autour des bâtiments et les chemins d'accès, en fait, on n'est pas encore sorti des cailloux !

En effet, c'était sans compter sur le glissement de terrain qui a commencé dans la nuit du mercredi au jeudi 23 janvier dernier, suite à l'épisode de neige puis de pluie, environ 450 mm en 2 jours (vous savez, de son petit nom, tempête Gloria). Un demi-hectare est concerné, c'est une partie de la lande au dessus des bâtiments qui glisse.

Il y a quelques jours, nos conseils coopératifs ont décidés de faire intervenir de nouveau notre géotechnicien, afin de mieux comprendre le phénomène, et surtout de mettre en oeuvre des mesures de préservation de notre plateforme, et par voie de conséquence de nos bâtiments. De façon conservatoire, sans attendre les résultats définitifs, il a également été décidé d'enlever une partie importante (au moins 20 000 m3) du glissement, ceci afin de réduire la pression exercée sur la plateforme. Evidemment, nous nous serions bien passés de cet épisode ... et il s'agit de relativiser. Ce n'est rien à côté du milliard d'humains qui vont devoir probablement déplacer leur habitat, suite à la montée du niveau des mers.

Donc, on est encore dans les cailloux !

Sur la première photo, vous pouvez voir les couches qui veulent passer les unes sous les autres. Sur celle-ci, le chemin allant du mas au transfo est descendu d' 1 m 50 environ. Et, sur la gauche, on aperçoit les décrochements de terrain successifs.
Ici, zoom sur un des décrochements, à 70 m de la plateforme. Affaire à suivre de près. On a l'oeil et on ne chaume pas ! Des cailloux, encore des cailloux !!! Nous devrions pouvoir commencer le déblaiement mi mars.