A quoi ça sert un bâtiment ?

Février et mars 2017 :

Et ben voilà !

Vous vous souvenez, le 17 décembre, jour de la découverte, seulement 3 hardies avaient osé.
Aujourd'hui, reste une seule récalcitrante ! Ahhh ces rebelles !!!

Bon, alors, à quoi ça sert un bâtiment d'élevage avec des cornadis suédois ?

Déjà, à  ce que ces dames puissent profiter pleinement des graines. Vous voyez certaines plonger la tête dans le foin pour lécher les graines tombées sur le béton, c'est le meilleur ! En plus des graines, éviter la perte d'un tiers du foin environ lorsqu'elle mangeaient dans des rateliers circulaires posés au milieu des parcours de pâturage.

Et Tristan peut tranquillement pousser le foin, il ne risque rien ... et ça glisse ! le top !

Depuis les parcours environnants, les mères viennent spontanément à l'heure de la "soupe" matin et soir manger pendant 2 h environ. En cas de très mauvais temps, elles peuvent rester sous le auvent.

Et puis chacune a son assiette et tout le monde mange. Oui, parce que, les vaches, parfois, sont aussi bêtes que les humains : les dominantes qui ont pourtant leur "assiette" ont tendance à aller embêter les dominées et les empêcher de manger. Avec les cornadis suédois, l'éleveur peut leur imposer de ne pas changer de place.
Les petits veaux qui viennent de naitre (et plus grands aussi !) peuvent venir se mettre à l'abri pendant que les mamans mangent aux cornadis sous le auvent. Quand le bardage sera posé, ce sera encore bien plus mieux !!!
D'une façon générale, un confort de travail pour l'éleveur. Tristan, qui aide souvent son papa, aime bien son copain P'tit Louis ... le gros taureau qui le lui rend bien !
Même organisation avec les velles, les toutes jeunes demoiselles. Côté droit, ce sont les boxes des veaux à l'engraissement. Quelques mois avant de terminer dans votre assiette à vous, les veaux arrêtent de courir partout afin que votre beefsteack soit tendre.
Là, vous voyez bien la barre qui revient au dessus du cou de la vache et qui va servir à l'obliger à rester à sa place si l'éleveur le décide. Au choix, il peut bloquer un groupe ou une seule vache. Intéressant quand on veut soigner, reboucler, isoler une bête à corne en particulier.
Et on peut facilement adapter le menu de chacun en fonction de son âge, sa forme, son état, ... Le pied de l'éleveur quoi !
Il avait déjà dit merci à nos 180 coopérateurs l'été dernier au moment de commencer de faire le stock de foin pour l'hiver, il réitère plutôt deux fois qu'une ! Oui, un autre avantage et pas des moindres, c'est de pouvoir stocker le foin au sec, ailleurs que sous des bâches de récup, et juste à côté des "assiettes" ! En hiver, si tempête de neige, tout fonctionne quand même ! Décidément, le pied ! 1000 MERCI